Accédez à votre Espace OQUALIM

Oxyde d'éthylène


Focus sur un pesticide en lien avec les actualités RASFF

L’oxyde d’éthylène en quelques mots

L’oxyde d’éthylène gazeux est utilisé comme bactéricide et comme fongicide dans certains pays tiers. L’emploi de cette substance est interdit depuis plusieurs années dans l’Union Européenne du fait du caractère cancérogène, mutagène et toxique pour la reproduction de l’oxyde d’éthylène. De ce fait, la LMR fixée pour cette substance dans le règlement (CE) n°396/2005 correspond à limite de quantification analytique de la substance (variable selon les matrices). En pratique ces LMR sont consultables en ligne.

Compte tenu du caractère CMR de l’oxyde d’éthylène, l’administration française a adopté une position très ferme en ce qui concerne les lots non conformes et demande aux opérateurs du secteur de réaliser des autocontrôles. Ainsi, toute détection d’oxyde d’éthylène y compris dans des matières premières à destination de l’alimentation animale engendre une non-conformité du lot contrôlé, des produits qui ont incorporé ce lot et leur retrait/rappel du marché.

Les analyses d'oxyde d’éthylène

Que rechercher?

Pour évaluer la conformité des produits au regard du réglement (CE) n°396/2005, les analyses effectuées doivent permettre de doser tous les composés inclus dans la définition du résidu. Pour l'oxyde d'éthylène, celle-ci englobe l'oxyde d'éthylène et le 2-chloro-éthanol. Le 2 chloro-éthanol se forme spontanément à partir de l'oxyde d'éthylène et peut-être retrouvé seul ou en complément de l'oxyde d'éthylène dans ou sur les produits traités à l'oxyde d'éthylène.

Seul un dosage des deux composés (2 chloro-éthanol et oxyde d'éthylène) et la somme de leurs teneurs pourra être comparé à la LMR pour statuer sur la conformité d'une denrée en matière de résidus de pesticides.